top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

Temps forts du Conseil de Paris (21 au 24 mai 2024)

Dernière mise à jour : 3 juin


Lors du dernier Conseil de Paris, qui s'est tenu du 21 au 24 mai, les élus du groupe Changer Paris, que je préside, ont continué à se mobiliser pour défendre les Parisiens, et à proposer un autre avenir pour notre capitale.


Je vous présente ci-dessous 4 temps forts de ce Conseil de Paris :


ACCESSIBILITÉ : Un long parcours encore et toujours semé d’embûches !


Lors du débat organisé sur la communication de la maire de Paris sur l'accessibilité universelle et le handicap, je suis intervenue pour rappeler que, si nous voulons rendre Paris plus accessible aux personnes à mobilité réduite, ou porteuses de handicap, il est urgent de rompre avec l’apathie et de réellement passer à l’action pour Changer Paris !


Un tel changement passe d’abord par :


  • Redéfinir une politique d'accessibilité des espaces publics parisiens, en associant de manière systématique les personnes porteuses de handicap ;


  • Repenser la voirie, en menant de toute urgence des opérations de rénovation et de désencombrement des trottoirs ;


  • Pérenniser les mesures exceptionnelles de son champ de compétences mises en place pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 en faveur des personnes en situation de handicap.


Retrouvez ci-dessous mon intervention :



ESPACES VERTS : Bois de Vincennes et de Boulogne, réveillons les poumons verts de Paris !


Les Bois de Vincennes et de Boulogne représentent un trésor méconnu au coeur de la capitale française. Avec une superficie équivalente à 5,5 fois celle de Central Park, ces espaces verts sont d'une richesse exceptionnelle pour les Parisiens, offrant un refuge naturel au sein de la métropole.


Cependant, malgré leur potentiel, ces bois n'occupent pas toujours la place qui leur est due dans l'esprit des Parisiens.


Des enjeux tels que l'accessibilité limitée, les problèmes de propreté, de sécurité et de gestion sont autant de préoccupations qui nécessitent une action urgente.


Pour agir et apporter des solutions, le groupe Changer Paris a pris l'initiative de créer une Mission d'Information et d'Évaluation (MIE) au sein du Conseil de Paris, visant à étudier en profondeur les enjeux des bois de Vincennes et de Boulogne.


Présidée par ma collègue Valérie Montandon, cette mission a rassemblé 21 élus des différents groupes politiques, qui ont travaillé pendant six mois pour consulter experts et acteurs locaux, analysant 144 témoignages et 81 contributions écrites pour dresser un état des lieux complet.

Retrouvez la présentation de Valérie Montandon :



NUISANCES : Mieux anticiper les travaux de grande envergure pour améliorer la vie quotidienne des riverains et commerçants !


Depuis plusieurs années, Paris bénéficie de plusieurs projets de construction et de rénovation de grande envergure visant à améliorer les infrastructures et le cadre de vie des Parisiens.


Ces travaux sont plus que jamais nécessaires pour préparer notre capitale aux nouveaux défis d'accessibilité, en matière environnemental et sécuritaire.


L'exemple de ces travaux est le prolongement de la Tramway T3b, de la station Marguerite Long à la Porte Dauphine, soit 3,2 km supplémentaires et sept nouvelles stations.


Cependant, ces nombreux travaux ont entraîné une augmentation significative des nuisances sonores (utilisation des machines, des camions de chantier, et des outils de construction), perturbant ainsi la quiétude et le confort des habitants, à toute heure de la journée et de la nuit.


Au Conseil de Paris, Geoffroy Boulard, Maire du 17e, a tenu à saluer le travail remarquable de la Mission tramway, des ouvriers et des architectes qui se sont mobilisés pendant cinq ans sur ce projet de grande envergure.


Il a également appelé à une profonde révision de l’indemnisation des commerces, fortement impactés par les travaux et les nuisances sonores.


Il a également prôné une meilleure sensibilisation sur le bruit qui doit être mieux étudié en amont, ainsi que des prérogatives supplémentaires pour les mairies d'arrondissement afin de mieux pour encadrer ces travaux urbains.


Plus précisément, le Maire du 17e demande plus de moyens pour mettre en place des plages horaires spécifiques pour les activités les plus bruyantes, décider des décibels autorisés, et faire respecter les consignes convenues.


Au Sénat, j'ai sollicité le Gouvernement à ce sujet, par le biais d'une question écrite, afin de lui demander la mise en place d'une procédure adaptée aux attentes des maires d'arrondissement.


Intervention de Geoffroy Boulard au Conseil de Paris :



QUESTION D'ACTUALITÉ : la propreté des rues de Paris est une tâche primordiale car c'est l'image de la France qui est en jeu !


A l'occasion des questions d'actualité, le groupe Changer Paris a décidé une nouvelle fois d'aborder la question de la propreté dans les rues de Paris.


Des milliers de témoignages, accompagnés de photos consternantes, continuent à affluer sur les réseaux sociaux, pour dénoncer l'état de saleté de la capitale.


Poubelles pleines à ras bord, déchets sur la place publique, tags et graffitis, affichages sauvages et traces d'urine, tant d'exemples qui illustrent la saleté de Paris.


A quelques semaines des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 qui accueilleront plus de 15 millions de visiteurs à Paris, l'état de nos rues reste préoccupant.


Jean-Pierre Lecoq, Maire du 6e, a donc pris la parole au nom du groupe pour dénoncer la politique de la Maire de Paris sur la gestion de la propreté, où l'on peut faire beaucoup mieux !


La propreté est une tâche primordiale du maire de s'occuper de la salubrité, de la propreté des rues et des quartiers. Outre l'amélioration de la vie quotidienne des Parisiens, c'est l'image de Paris, et de la France, qui est en jeu !



LA SUITE ICI : ci-après l'ensemble des interventions des élus du groupe Changer Paris : https://www.youtube.com/@GpeChangerParis/videos



20 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page