Saison blanche pour la montagne ?


Avec notre groupe Les Républicains du Sénat, nous avons réclamé la tenue d'un débat sur la montagne, durement éprouvée par l'épidémie de Covid-19.

Pour mémoire, la filière représente 18 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects. La crise actuelle se traduira par des pertes économiques et sociales considérables.


Alors qu'une éventuelle réouverture a un temps été évoquée, cette échéance a été repoussée malgré les données épidémiologiques encourageantes dans les stations de ski de pays voisins restées en activité pendant les fêtes de fin d'année et depuis. Nous avons appris depuis que les remontées mécaniques des stations de ski n'auront pas l'autorisation de fonctionner début février. Pire, le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a déclaré "une réouverture mi ou fin février apparaît hautement improbable. On s'oriente vers une saison blanche".


Il est ainsi urgent d'aider tous les acteurs de la montagne concernés.


Sans touristes, l'économie de la montagne est à l'arrêt. Les taux d'occupation de certaines stations atteignent à peine 10 %, les domaines skiables ont déjà perdu 20 à 30 % de leur chiffre d'affaires annuel. Habituellement, les exploitants des remontées mécaniques réalisent 1,4 million d'euros de chiffre d'affaires sur quatre mois, alors que les coûts pèsent sur toute l'année.


Au cours du débat sur la montagne au Sénat, ont été réitéré les demandes suivantes :

  • des aides concrètes pour les territoires de montagne qui ont besoin de combler les pertes immenses qu'ils subissent en raison de la crise,

  • la différenciation des normes et des services, qui doivent être adaptés aux spécificités des territoires de montagne,

  • l'accompagnement de ces territoires de montagne pour concilier développement économique et enjeux environnementaux.

L'économie touristique est meurtrie. La montagne est à l'arrêt, elle souffre. Aidons-là.

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales