Rencontre avec Patrick Roger, le sculpteur-chocolatier




Bouffée d’air frais après plusieurs semaines de confinement et de semi-liberté parisienne, c’est à Sceaux que j’ai retrouvé Patrick Roger, le chocolatier français, meilleur ouvrier de France, également sculpteur collectionné dans le monde entier. Dans son vaste atelier de banlieue parisienne, pas de production de chocolat pour le moment alors l’artiste s’est remis sur ses projets de sculptures monumentales. « Je passe sans cesse de l’infiniment petit à l’infiniment grand » me dit-il. En perpétuelle recherche, il explore les matières, les formes et le goût, le métal et le chocolat.


Patrick Roger aime le geste, c’est lui qui donne la forme et c’est elle qui à son tour donne le goût.


Passionné de sports mécaniques, Patrick Roger va vite, il anticipe, il observe, il s’adapte.


Qu’elle soit destinée aux délicatesses de la bouche ou de l’esprit, la matière est essentielle pour l’artiste-chocolatier Patrick Roger, afin d’imaginer et donner vie à des œuvres souvent engagées, contre l’excision et l’esclavage, pour la biodiversité et la protection des espèces en voie de disparition, notamment.


Patrick Roger invite ses clients à une découverte esthétique, dans son atelier comme dans ses boutiques-galeries parisiennes. Celle de la place de La Madeleine est considérée comme l’une des plus belles boutiques de Paris !

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales