top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

Intervention à un Forum sur le Soft power coréen organisé par Korea Europe and You (KEY)

Dernière mise à jour : 5 févr.



Il y a tout juste un an, nous avons été nombreux à être présents aux côtés de Philippe LI, avocat franco-coréen, pour le lancement de Korea Europe and You (KEY) au Centre Culturel Coréen, un cercle de réflexion pour renforcer les relations entre la Corée, l’Europe et la France.


Le 1er février, KEY a organisé son premier Forum sur le Soft Power coréen. La montée en puissance de la vague culturelle coréenne, caractérisée par son originalité et son dynamisme, fascine et intrigue les publics du monde entier.


En ma qualité de présidente du groupe d’amitié France-Corée du Sud du Sénat, je crois très profondément que c’est par l’intermédiaire de ce type d’évènement que nous pouvons renforcer les liens entre nos deux pays.

 

C’est ainsi avec beaucoup d’enthousiasme que j'ai introduit cette soirée, en présence de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre, et Eva Nguyen Binh, Présidente de l'Institut français à Paris. J'ai notamment rappelé que le Soft power permet de mieux comprendre un pays, sa culture, et son histoire.



En première partie de soirée, un premier échange a porté sur "comment la Corée renouvelle-t-elle le concept de culture en combinant art, innovation, esthétique et marketing ?".


Ont été présents Fiona Bae, consultante en communication et autrice ; Arnaud Bertrand, conservateur en charge des collections coréennes et chinoises au Musée Guimet et enseignant à l’École du Louvre ; Jin Woo Park, président de TMONET ; Christophe Pradère, président de BETC Design, cabinet de conseil ; et Hae Shin Yim, consultante senior à Hyphen consulting. 


Une deuxième table ronde a été consacrée sur "la Corée à l'écran : d’où vient l'attrait mondial des films et des séries coréennes ?", avec la participation de Pierre Giacometti, président de NoCom, cabinet de conseil ; Sarah Lelouch, productrice et réalisatrice française ; Emmanuelle Spadacenta, rédactrice en chef du magazine Cinemateaser ; Menno Van den Berg, président de Samsung Electronics France. 


La soirée s'est clôturée par la projection des deux premiers épisodes d'une production Netflix, A killer paradox, un drama coréen bientôt sur la plateforme. 

29 vues0 commentaire

Comments


bottom of page