Création d'un Conseil Parisien de Sécurité


Comme nous en avons pris l'habitude avec ma collègue députée de Paris, Brigitte Kuster, nous travaillons de concert sur les textes législatifs discutés successivement à l'Assemblée nationale et au Sénat.


Une nouvelle fois, cette collaboration parlementaire porte ses fruits puisque nous venons de faire adopter en Commission des Lois du Sénat un amendement au texte "Sécurité globale" qui doit permettre la création d'un Conseil de sécurité parisien auquel seront associés les maires d'arrondissement ou leurs représentants.

Ainsi, les maires d'arrondissement, véritables élus de la proximité parisienne (ceux qui sont le plus souvent interpelés par les habitants lorsque survient un problème dans leur quartier, que ce soit en matière de salubrité, de tranquillité ou de sécurité publique) seront consultés, au moins une fois par trimestre, sur les politiques municipales en matière de sécurité et de tranquillité publique ainsi que sur la doctrine d'emploi de la police municipale.


De nombreux arrondissements parisiens ont la taille de villes moyennes ou même de grandes villes françaises. Ainsi, les 16ème et 17ème arrondissements de Paris ont une taille équivalente à celle de Saint-Étienne ou du Havre qui disposent chacune de leur propre police municipale. Le 15ème arrondissement, le plus peuplé de Paris, figurerait même parmi les 10 premières villes de France s’il était une commune de plein exercice.


Il nous paraissait donc essentiel de ne pas laisser s'installer un tête à tête entre la maire de Paris et le préfet de Police, en associant les maires d’arrondissement à la définition des grandes orientations de la police municipale parisienne au travers d’un organe ad hoc qui aura pour mission de faire correspondre la future police municipale aux attentes des Parisiens.


Mon intervention en séance le 16 mars 2021



Public Senat | Sécurité globale : le Sénat ouvre la voie à une police municipale de Paris


73 vues