Conseil de Paris (du 16 au 19 novembre)


Comme toujours, les débats furent houleux durant ces quatre jours de séance avec la majorité, et Anne Hidalgo brilla encore par son absence la plupart du temps !


Un débat de désorientation budgétaire qui dissimule une situation alarmante !


Concernant le débat d’orientations budgétaires, notre groupe, présidé par Rachida Dati, a dénoncé l’insincérité de la Ville, insincérité non seulement budgétaire mais également morale.


Ainsi, l’insincérité de la Ville repose sur une série de mensonges par action et par omission destinés à rassurer les Parisiens quant à l’augmentation phénoménale de la dette et l’utilisation des loyers capitalisés ; et en ne leur dévoilant pas les conséquences néfastes sur le patrimoine de la Ville et de ses habitants.


L’ensemble de ces points pourrait conduire à demander un contrôle plus attentif des documents et de l’exécution budgétaire par le Préfet de Région et de la Chambre régionale des comptes, pouvant aller jusqu’à la mise sous tutelle de la Ville.



Mise en valeurs des corps de métier de la Ville de Paris


Je suis intervenue pour défendre les corps de métier de la municipalité.


En effet, nous devons être fiers de nos ateliers municipaux, nous devons être fiers du travail et des savoir-faire de nos agents municipaux. Ils exercent de nombreuses activités artisanales spécifiques, comme des menuisiers, des peintres, des jardiniers, des bûcherons, des maçons ou encore des métalliers.


Il y a là une partie de notre culture et de notre héritage. Ces techniques sont transmises par des artisans passionnés qui, génération après génération, enseignent ces savoir-faire à des successeurs plus jeunes qui reprennent le flambeau.


Malheureusement ces métiers sont de plus en plus dénigrés par les plus jeunes quand ils pensent à leur avenir. C’est pour cela qu’il est important, même au niveau de notre municipalité, de mettre en valeur ces métiers et leur apport important pour notre société.


Nous avons le devoir de faire connaître au plus grand nombre, notamment aux plus jeunes, ces métiers, ces techniques, cette passion qui anime ces artisans.

Il faut donc leur donner un peu plus de visibilité pour susciter de nouvelles vocations.


Notre groupe Changer Paris demande ainsi une exposition annuelle afin de mettre en valeur les corps de métier de la municipalité.


Ce vœu n’a malheureusement pas été adopté. Quel dommage !



Enfin, voici la liste complète des vœux déposés par les élus du groupe Changer Paris pour répondre au plus près des préoccupations des Parisiennes et des Parisiens.


Le prochain Conseil de Paris aura lieu du 14 au 17 décembre.