top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

Audition de Thierry VILLOTTE, Président de la Confédération des Arts de la Table


Le groupe d’études sur les Métiers d’Art du Sénat, dont je suis la présidente, a reçu, le 7 décembre 2022, Thierry Villotte, président de la Confédération des arts de la table, et Céline Beckrich, secrétaire générale.


Ce petit déjeuner de travail, qui s’est déroulé dans les Restaurants du Sénat, a été l’occasion de mieux cerner les enjeux et les défis du secteur des arts de la table.


Thierry Villotte est revenu sur le rôle de la Confédération des arts de la table, association loi 1901 rassemblant les professionnels des arts de la table, des articles de cuisine et du linge de table. Cette association vise notamment à définir et mettre en œuvre une stratégie pour la filière des arts de la table.


Il a attiré l’attention des membres du groupe d’études sur les conséquences de la crise énergétique que nous subissons actuellement. Il a souligné que les fours des entreprises des arts de la table ne doivent pas touchés en cas de délestage car ils pourraient casser s’ils étaient arrêtés brutalement. Il a regretté que ces entreprises ne puissent pas bénéficier des mêmes dispositifs que les céramistes spécialisés en fabrication de carrelage, qui relèvent de la liste des entreprises industrielles considérées comme électro-intensives.


Thierry Villotte a par ailleurs mis en avant les difficultés de recrutement en personnel qualifié et les difficultés à conserver le personnel embauché une fois celui-ci formé au sein de l’entreprise.


Thierry Villotte s’est enfin inquiété des risques que pourrait faire peser une interdiction du plomb sur l’avenir des métiers d’art. J’ai rappelé ma mobilisation à ce sujet, et j'ai appelé à la plus grande vigilance autour d’éventuelles interdictions ou restrictions d’utilisation de certains produits ou substances utilisés par certains artisans d’art, sans alternative possible.


J’ai par ailleurs rappelé ma mobilisation ces derniers mois, auprès des instances nationales et européennes, pour empêcher l’interdiction totale du bois de pernambouc, indispensable aux luthiers et archetiers pour la fabrication des archets artisanaux.


La réunion s’est conclue sur un projet de déplacement à Troyes pour visiter la Cité du Vitrail, le 30 mars 2023. A suivre ...


31 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page