Visite en Bresse


La volaille de Bresse est la seule volaille française à disposer d’une appellation d’origine. Elle est distinguée, au niveau européen, par une AOP, appellation d’origine Protégée. Cette distinction vient compléter l’AOC (appellation d’origine contrôlée) déjà obtenue en 1957.


La "gauloise blanche de Bresse" est en effet le fruit d’un terroir et d’un savoir-faire ancestral.


Je remercie Arnaud Danjean, député européen, implanté en Saône et Loire, pour la journée découverte des savoir-faire des éleveurs de volailles de Bresse qu’il a bien voulu organiser, en présence de Véronique Roger-Lacan, ambassadrice de France à l’UNESCO, et Marie Mercier, sénatrice de Saône et Loire.


Nous nous sommes rendus sur l’exploitation d’élevage Jean-Claude Marquis pour découvrir les conditions privilégiées d’installation des volailles de Bresse. Ces conditions sont drastiques et la volaille a de la place : chacune dispose d’un minimum de 15 m2 de prairie d’herbe bien grasse et d’un poulailler spacieux avec 12 poulets maximum par m2. Tout au long de la journée la volaille est en plein air, à chasser les vers de terre et les mollusques, à manger de l’herbe et des graines.


C’est ainsi qu’on obtient un met succulent, diététique, facile à cuisiner et dont la saveur est garantie !


C’est ce que nous avons pu vérifier, à la table de L’Ancienne auberge du chef Georges Blanc à Vonnas. Trois étoiles au Michelin depuis 1981, cette institution culinaire reproduit le répertoire authentique de plats familiaux perfectionnés par trois générations de Mères cuisinières avant le chef Georges Blanc. Une cuisine aux accents régionaux qui compte notamment la traditionnelle Volaille de Bresse à la crème selon la mère Blanc… Un régal !


Le chef copréside avec Dominique Prudent l’association Volabresco dans le but d’une reconnaissance de la volaille de Bresse au patrimoine mondial de l’UNESCO !