Plan de relance économique proposé par Les Républicains


Au 1er trimestre 2020, la France a connu la pire récession de tous les pays européens selon Eurostat. Avec un PIB en baisse de 5,8% en un trimestre, notre pays est encore plus frappé que l’Espagne (- 5,2%) ou l’Italie (- 4,7%). La France doit faire face à cette gigantesque crise sanitaire, économique et sociale alors que sa situation était déjà singulièrement fragilisée. En 2019, la France affichait le pire déficit public de la zone euro (pour la première fois de son histoire), un niveau historique d’endettement (100 % du PIB), le record européen des prélèvements obligatoires (48 % du PIB), le pire déficit commercial d’Europe et la 25e croissance sur 28 pays de l’Union européenne.


Le gouvernement ne peut se contenter d’annoncer une myriade de plans de relance sectoriels (plan de soutien à Air France annoncé le 24 avril, plan de soutien à la culture annoncé le 6 mai, plan de soutien au tourisme annoncé le 14 mai, plan de soutien à l’aéronautique annoncé avant le 1er juillet…) sans se donner une stratégie claire pour relancer notre économie, réindustrialiser notre pays et garantir notre autonomie stratégique.

La crise inédite que nous traversons nous impose d’aller vite pour sauver les emplois mais aussi de voir loin pour remettre en selle notre économie.


Les Républicains ont présenté cette semaine un plan de relance d'une ampleur inédite : il représente 10% du PIB. La situation appelle des mesures exceptionnelles à la fois sur le court terme et le moyen terme :

  • une phase de relance à court terme car la priorité absolue doit être de relancer notre économie : agir sur l’offre pour empêcher les faillites d’entreprises et sauver les emplois ; agir sur la demande en soutenant les populations fragiles ;

  • une stratégie à moyen et long terme avec des propositions de réformes structurantes pour renforcer la compétitivité de notre économie, réindustrialiser notre pays, regagner notre souveraineté stratégique, introduire plus de justice dans le partage de la valeur ajoutée et viser une croissance durable.



Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales