Plan d'aide au tourisme pour les commerces non alimentaires en zone touristique internationale (ZTI)


Le gouvernement vient de décider d'aider de nouvelles entreprises du secteur du tourisme à affronter cette crise.


Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a élargi le périmètre des secteurs bénéficiaires du Plan Tourisme aux commerces (non alimentaires) situés dans les zones touristiques internationale (ZTI). Ces derniers vont pouvoir bénéficier de ce plan d'aide, qui inclut la prise en charge à 100 % de l'activité partielle jusqu'à la fin de l'année 2020.


Pour rappel ce plan de soutien au secteur du tourisme, annoncé par le Gouvernement le 14 mai dernier, lors d'un Comité interministériel du tourisme (dont je suis membre), a permis de mettre en place des mesures de soutien d'une ampleur exceptionnelle, d'une hauteur de 18 milliards d'euros, à destination du secteur touristique, pour certaines activités, jusqu'à la fin de l'année 2020.


Élargi une première fois en août, ce plan de soutien est salutaire pour des commerçants particulièrement affectés par la disparition des touristes étrangers de la capitale, ainsi que dans nos régions classées en ZTI (à Nice, Cannes, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, Deauville, Val d'Europe, Antibes et La Baule).


A Paris, 11 zones touristiques internationales ont été instaurées depuis la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques (dite "loi Macron").


Leur périmètre a été défini par arrêté comme suit :

  • Palais des Congrès (Maillot / Ternes)

  • Champs-Elysées / Montaigne

  • Montmartre

  • Haussmann

  • Saint-Honoré / Vendôme

  • Les Halles

  • Le Marais

  • Cour Saint-Emilion / Bibliothèque

  • Rennes Saint-Sulpice

  • Saint-Germain

  • Beaugrenelle

Pour voir la carte : Zones touristiques internationales


J'avais d'ailleurs interpellé le ministre de l'Economie et des Finances en avril 2018 sur l'opportunité de créer une ZTI unique sur l'ensemble du territoire de la ville de Paris. Je suis plus que jamais convaincue de son utilité aujourd'hui.


En tant que membre du Comité interministériel du tourisme, et élue de la capitale, je salue ces nouvelles mesures qui permettront d'aider, nous l'espérons le moins longtemps possible, nos entreprises et nos compatriotes touchés de plein fouet par les conséquences dramatiques de la crise sanitaire que nous traversons.


=> Pour plus de précisions sur l'évolution du plan de solidarité et l'élargissement de l'accès au plan tourisme : ICI


Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales