top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

EPICES, une association qui relève le goût et les saveurs de la vie !

Dernière mise à jour : 14 juin


A l’invitation de mon collègue sénateur, Ludovic Haye (Haut-Rhin), j’étais hier à Mulhouse pour une présentation de l'association EPICES que préside Isabelle Haeberlin, épouse du chef deux étoiles, Marc Haeberlin, de L'Auberge de l'Ill, à l’Illhaeusern.


Considérant que je suis la fondatrice du Club de la Table Française et une sénatrice très impliquée sur les sujets liés à la gastronomie, à la promotion de nos savoir-faire culinaires, à la transmission et à l’éducation au goût… Ludovic Haye a souhaité m’associer à une réflexion sur le thème « L’inclusion par la cuisine » et me présenter la démarche de l’association EPICES implantée sur son territoire d’élection, à Mulhouse.


EPICES, comme Espaces de Projets d'Insertion Cuisine Et Santé, est une association créée en 2009 par Isabelle Haeberlin et qui, depuis, réunit jeunes et adultes autour de la cuisine. Car la cuisine rassemble !


A travers des ateliers, événements et formations, toujours portés par les valeurs de respect et de bienveillance, les projets d’EPICES mettent, autour de la table, des cultures, des générations, des parcours de vie multiples.


Elèves des écoles publiques du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, adolescents, jeunes adultes en recherche d'insertion sociale et professionnelle, étudiants, parents d'élèves (dont de nombreuses mamans), enseignants dans le cadre des plans départementaux de formation, adultes en quête d'emploi et, plus généralement, tous ceux qui aiment la cuisine, sont invités à partager les projets d’EPICES.


Ma visite a donc débuté par EPICES Fonderie, un lieu dédié à la restauration étudiante et à la formation professionnelle d’adultes éloignés de l’emploi ou en reconversion professionnelle, implanté au cœur de l’Université de Haute Alsace, dans un quartier prioritaire


Après une rencontre avec les stagiaires de la formation CAP et CQP en cuisine, j’ai pu, en présence du Chef Marc Haeberlin, échanger avec les nombreux partenaires de l’association, la Caisse d’Allocations familiales, des acteurs de l’insertion (Cdiff, Blanco, VMA Queens, Synergie Family, Moulins de la nature,…), des entreprises (groupe Rational ex-Frima) et des professionnels de la restauration, des chefs de collectivités !



Ensemble, ils génèrent une dynamique vers l’emploi, pour que chacun trouve la place qui peut lui convenir, dans un contexte « GAGNANT-GAGNANT » où la profession peine à recruter une main d’œuvre qualifiée.


EPICES forme, chaque année, une centaine de personnes éloignées de l’emploi - dont une majorité de femmes - qui sont orientées vers la restauration traditionnelle ou collective - avec un taux de sortie positif de 95 %.


A l’issue de cette réunion, j’ai pu visiter l’école de cuisine d’EPICES, installée au cœur de Mulhouse Une vaste cuisine professionnelle à laquelle est adossée un potager éducatif où s’organisent les formations et les évènements d’éducation au goût et à la santé, de transmissions intergénérationnelles, de lien social et de soutien à la parentalité.



Sur le principe de « Table ouverte » qu’organise l’association chaque vendredi et où déjeunent ensemble ceux qui ont réservé et ceux qui ont préparé le repas, nous avons pu poursuivre nos échanges, au cours d’un déjeuner débat sur la thématique de l’accompagnement des femmes vers l’emploi.


Je remercie Ludovic Haye, Isabelle et Marc Haeberlin et l’ensemble des personnes qui contribuent au succès des projets d’EPICES.


Et je confirme que le nom de l’association est parfaitement adapté au sentiment que j’emporte avec moi en revenant sur Paris : EPICES, une association qui relève le goût et les saveurs de la vie !

Comments


bottom of page