Attention, les Buttes Chaumont s'effondrent !

Cette semaine, j'ai effectué un déplacement de terrain avec Marie Toubiana, conseillère de Paris du 19ème arrondissement, dans le Parc des Buttes Chaumont, théâtre de verdure à ciel ouvert, joyau de près de 25 Ha hérité du second Empire, aménagé au 19ème siècle (1864) sur d’anciennes carrière de gypse.

Ce parc tombe en ruine. Le temple de la sybille, la grotte, les falaises… tout s’écroule ! La situation s’est aggravée il y a 5 ou 6 ans. Aujourd’hui, un diagnostic de risque « très fort » de chute de blocs oblige à une sécurisation qui revient à interdire l’accès à une partie conséquente du parc.


L’accès au temple de la sybille est interdit depuis juillet. Un filet de sécurité a dû être installé en haut de la grotte, l’alimentation en eau de la cascade est interrompu, le chemin des aiguilles et ses 173 marches est fermé depuis 1999 et le Pic d’Etretat risque de s’effondrer sur le pont suspendu… Autant dire que l’activité des bateaux navettes sur l’espace d’eau n’est pas prêt de reprendre !


La sur fréquentation (6 millions de visiteurs chaque année) est une cause de cette dégradation accélérée, mais c’est surtout l’insuffisance des moyens que la ville de Paris consacrent à l’entretien de ce parc qui est en cause.


En 2000, juste avant l’arrivée de la gauche à Paris, un budget de 68 millions d’euros avait été voté pour remettre à niveau l’ensemble des Buttes Chaumont. C’est dire si l’enveloppe de 5 millions votée l’an dernier et la rallonge de 5 millions décidée en juillet seront largement insuffisantes pour assurer les travaux d’urgence, restaurer le site et l’entretenir à hauteur de sa réputation.


C’est cette exigence budgétaire, que Marie Toubiana, Catherine Dumas et l’ensemble des élus du groupe Changer Paris entendent défendre dans les arrondissements et au Conseil de Paris.

107 vues