Vente aux enchères caritative au Mobilier national



Excellente initiative d'Hervé Lemoine, directeur du Mobilier national, qui organisera une vente aux enchères lors des prochaines Journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre, au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.


La totalité des bénéfices de la vente de meubles et objets issus des collections publiques permettra à la Fondation d'aider les soignants et la recherche médicale contre le Covid-19.


Le conservateur en charge des collections va sélectionner les meubles (parmi ceux inscrits sur l'inventaire B du Mobilier national, et non sur l'inventaire A) qui seront proposés aux enchères. "Objets sans aucune conséquence patrimoniale" a tenu à rappeler son directeur. 


Puis, une commission scientifique spéciale examinera cette liste pour décider à l'unanimité si ces objets pourront être vendus. Ces objets sont, pour le moment, conservés dans les dépôts nationaux, notamment dans la Galerie des Gobelins dans le 13e arrondissement de Paris.


Rappelons que cette institution, héritière du Garde-meuble royal, conserve plus de 130 000 biens, lustres, tapis, chaises, tables, tapisseries, bronzes. Sa fonction est de meubler les résidences présidentielles, les hautes administrations et les musées.


Évidement ce mobilier n'a pas de valeur patrimoniale, il ne s'agit en aucun cas de brader nos trésors nationaux, témoignages de l'Histoire de France mais bien de vendre des meubles d'usage qui ne sont plus utilisés aujourd'hui pour meubler les ministères ou les ambassades.


Si de telles ventes ne sont pas rares au garde-meuble de la République, il s'agira d'une première par son ampleur et la destination caritative des produits de sa vente.


Bravo pour cette initiative qui honore le Mobilier national !

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales