Tourisme : 1 Européen sur 5 envisage la France comme destination de vacances (sondage)


Une lueur d'espoir pour la saison estivale qui s'ouvre : les intentions de voyages de loisirs des touristes Français et internationaux semblent toujours privilégier notre pays et notre capitale.

Un récent sondage de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP) et d'Atout France (Agence de développement touristique de la France) portant sur les intentions de voyages de loisir des touristes Français et internationaux à horizon des six prochains mois permet d'anticiper le comportement des visiteurs dans les dix principaux marchés émetteurs de voyageurs vers la France et Paris (France, Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, Etats-Unis, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse).


Plusieurs enseignements à retenir :

  • Paris maintient son statut de ville incontournable. L'attractivité de Paris, malgré la crise que nous traversons, demeure. En effet 55 % des Français interrogés envisagent un séjour à Paris au cours des six prochains mois, comme les touristes internationaux (USA à 27 % ; Chine à 60 %).

  • La sécurité et la flexibilité sont des données incontournables pour les intentions de voyages. Les modalités d'annulation, de report ou de remboursement des séjours sont des critères essentiels. 77 % des étrangers et 74 % des Français interrogés envisagent leurs séjours dans une destination où ils se sentiront en sécurité.

  • En ce début de période estivale, le désir de vacances est bien présent, avec une préférence pour le marché domestique, à l'exemple des Français (67 %), des Italiens (67 %) ou encore des Espagnols (69 %). La France maintient sa place de leader des destinations européennes pour tous ceux qui franchiront les frontières et remportent la préférence de 22 % des suffrages des voyageurs étrangers, soit 1 Européen sur 5 parmi ceux interrogés.

  • Dernier enseignement : pour les marchés étrangers, le mois d'août sera le temps fort de l'été en France. Ainsi 18 % des touristes interrogés prévoient leur séjour en août contre 17 % en septembre et 12 % en juillet.

Pour lire l'étude complète :



Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales