Non à la viande synthétique, produite en laboratoire, à partir de cellules souches !


Alors que des négociations européennes vont prochainement s'ouvrir pour introduire de la viande synthétique dans l'espace économique de l'Union européenne, j'ai demandé au ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation la position que souhaite défendre le Gouvernement français sur cette question.


Il est en effet primordial de sauvegarder notre élevage traditionnel. Nos éleveurs sont menacés par la fabrication de viande de substitution produite en laboratoire à partir de cellules souches.


L'association Euro-Toques, fondée en 1986 par plusieurs grands chefs européens dont Paul Bocuse, a d'ailleurs lancé une pétition pour soutenir l'élevage de qualité et refuser la viande de laboratoire.


Euro-toques est aujourd'hui coprésidée par Guillaume Gomez, chef des cuisines de l'Elysée et Michel Roth, un des Chefs les plus titrés de France. L'association représente aujourd'hui plus de 3500 chefs dans 16 pays européens.


Mais, pas besoin d'être cuisinier pour signer la pétition que vous pouvez retrouver ici.


Si notre gastronomie est mondialement reconnue pour sa qualité et sa diversité, c'est grâce à notre patrimoine culinaire riche où chaque région française fabrique des produits

d'exception, issus d'un savoir-faire ancestral, qui participent de la réputation de notre pays.


Refusons cette "viande" in vitro et défendons le travail de nos agriculteurs, de nos éleveurs et des professionnels des métiers de bouche qui maîtrisent l'art de la découpe, la maturation de la viande et qui réalisent une viande de qualité gustative à haute valeur nutritionnelle.


Cette défense de nos producteurs permettra de sauver notre agriculture paysanne et nos éleveurs de proximité. En préservant un élevage de qualité issu de petites exploitations avec des animaux élevés au pré et nourris au foin, nous participons aussi au respect de l'environnement et au bien-être animal.


J'attends donc de connaître les mesures envisagées par la France pour s'opposer à la fabrication ou l'importation de viande synthétique sur notre territoire.

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales