Risques intrinsèques à la délocalisation de la gestion de la paie à l'étranger !


La fiche de paie, appelée également bulletin de paie ou bulletin de salaire, est un justificatif de paiement que doit fournir l’employeur à son employé.


La gestion de la paie est donc un aspect essentiel de la relation entre l'employeur et le salarié, le salaire étant la contrepartie de la prestation de travail effectuée par un employé.


Un grand nombre de contraintes liées à la gestion de la paie (évolution des textes, conventions collectives, règlements, taux et bases de cotisations, logiciels spécifiques, veille juridique…) et leur évolution permanente amènent nombre d'entreprises, y compris les très petites entreprises et les petites et moyennes entreprises, à externaliser cette fonction ainsi que celle des déclarations sociales et fiscales qui y sont liées.


Il parait donc inquiétant que nombre d'entreprises spécialisées dans l'externalisation de la gestion de la paie installent de plus en plus leurs centres de traitement hors des frontières françaises, parfois même dans des pays où la stabilité politique et sociale est jugée critique par notre ministère des affaires étrangères.


J'ai donc interrogé Bruno Le Maire, ministre de l'économie, des finances et de la relance, sur le risque que fait peser cette évolution de sous-traitance « Business Process Outsourcing » (BPO) sur la gestion de données sensibles à sécuriser, sur le respect du règlement général sur la protection des données (le fameux RGPD) hors de nos frontières (nationales ou européennes) et sur le risque de déstabilisation sociale ou économique qui pourrait viser notre économie, voire la stabilité de notre pays.

13 vues