Remise du Prix littéraire de la Résistance à l'Ordre de la Libération


A l'invitation du contrôleur général des armées (2s) Serge Barcellini, Président général du Souvenir Français, j'ai eu l'honneur de représenter le Président du Sénat, Gérard Larcher, à la remise du Prix littéraire de la Résistance à l'Ordre de la Libération.


Ce prix, d'une valeur de 1 500 € a été créé en 1963 par le Comité d'Action de la Résistance (CAR) né en 1948 de l'initiative de résistants. Le Prix littéraire de la Résistance a pour objectif de récompenser un ouvrage pour ses qualités littéraires et historiques sur la Résistance, la France Libre et la déportation. Le Souvenir Français, héritier du CAR, depuis 2016 pérennise le prix littéraire qui se veut un encouragement aux travaux historiques.


Le jury comprend des résistants, historiens, enseignants et universitaires. Il est coprésidé par le président honoraire du CAR et le conservateur du musée de l'Ordre de la Libération.


Cette année, le jury était ainsi composé des Présidents Serge Barcellini et Vladimir Trouplin de la Secrétaire générale Christine Levisse-Touzé, et des membres Charles Berenholc, Olivier Forcade, Jean-Philippe Genet, Vincent Giraudier, André Kaspi, Tristan Lecoq, Aurélie Luneau, Pierre-François Raimond, Laurence Thibault et Dominique Veillon.

Cette édition a récompensé Sébastien Albertelli pour son ouvrage Elles ont suivi de Gaulle : Histoire du Corps des Volontaires françaises (Perrin, 2020). Le livre relate l'histoire de la première unité féminine dans l'histoire de l'armée françaises. Le Corps féminin, créé à Londres en 1940 et rebaptisé l'année suivante Corps des Volontaires françaises (CVF), fut à mains égards exceptionnel. Pour la première fois, des femmes firent l'expérience de la vie en caserne et de la soumission à une hiérarchie militaire féminine. Au total, plus de six cents choisirent cette voie entre 1940 et 1944 pour rallier les Forces françaises libres et le général de Gaulle.

En 2019, la remise du Prix avait eu lieu au Sénat et j'avais déjà eu le privilège d'y participer.


Ces cérémonies du souvenir de la mémoire sont toujours de grands moments de partage et d'émotion.





6 vues