Quel avenir pour le projet de rénovation de la gare du Nord ?


Illustration : Valode et Pistre architectes


Alertée par Bertil Fort, conseiller LR du 10e arrondissement, auteur d'une tribune parue dans l'Opinion "Gare du Nord: à quatre ans des JO, il est temps que la Mairie tienne ses engagements !", j'ai souhaité interroger le Ministre délégué chargé des transports sur l'avenir du projet de rénovation de la Gare du Nord, dont les travaux n'ont toujours pas démarré à ce jour.


Tout en soulignant l'opportunité formidable que représente ces travaux pour le développement économique du quartier, Bertil Fort dénonce le scandaleux blocage politique de la Mairie de Paris sur ce projet !


Rappelons que la gare du Nord est une gare internationale, où transitent plus de 700 000 voyageurs par jour actuellement, et 900 000 dans dix ans.

Un projet de rénovation ambitieux, au bénéfice de l'amélioration du confort de tous les usagers, a été validé en Conseil de Paris en juillet 2019. Réorganisant les mobilités autour de la gare, et mêlant boutiques, espaces verts, bureaux, salles de concert et d'exposition, il semble aujourd'hui à l'arrêt. Le préfet de région a pourtant accordé le permis de construire, valant autorisation d'exploitation commerciale au projet, le 6 juillet 2020.


Ce projet, qui a fait l'objet d'une large concertation depuis deux ans, est nécessaire pour les centaines de milliers de Franciliens et les touristes qui empruntent quotidiennement la gare du Nord. Il vise à embellir tout un quartier, le transformer en fluidifiant les déplacements autour de la gare, et juguler l'insécurité grandissante à ses abords. Les élus peuvent témoigner de la persistance de graves problèmes d'insécurité constatés, dont les riverains sont lassés, et ce malgré les moyens supplémentaires déployés par la SNCF.


Alors que le gouvernement a confirmé au Sénat le 21 juillet 2020, lors des questions d'actualité au gouvernement, le lancement de la rénovation de la gare du Nord, je ne comprends pas ce blocage et l'absence de démarrage des travaux, plus de trois mois après la délivrance du permis de construire.

J'ai donc demandé au gouvernement des explications sur cet état de fait, qui empêche tout un quartier d'aspirer au renouveau attendu depuis des années, et que ses habitants en quête de sécurité, appellent de leurs vœux.

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales