Les Français et la réouverture des restaurants


Le Premier Ministre doit dévoiler cette semaine les règles et conditions sanitaires que devront respecter les professionnels de la restauration afin d’accueillir leurs clients. La règle des 4m2 autour de chacun ne devrait pas être retenue, elle n’est pas adaptée et surtout incompatible avec la plupart des établissements.


Une date d’autorisation pour réouverture devrait accompagner cette présentation du protocole sanitaire établi pour la restauration. Elle pourrait, dans un premier temps, ne concerner que les établissements installés en zone verte. Mais, c’est un premier signe positif pour la profession mise à l’arrêt depuis le 14 mars dernier.


L’agence API & YOU qui conseille les hôteliers, restaurateurs, professionnels des produits gourmets, vins et spiritueux et autres acteurs du tourisme, vient de publier une grande étude nationale sur « les Français et la réouverture des restaurants » menée du 16 au 18 mai 2020 auprès de 1368 consommateurs répartis en France métropolitaine et DOM-TOM.

Cette étude destinée aux professionnels du secteur devrait aider la profession à savoir « Comment se préparer au mieux au monde d’après ? ». L’analyse de ce sondage réalisé auprès d’habitués, consommateurs du tourisme et de la restauration, permet de dessiner les tendances et les sujets de préoccupation sur lesquels chacun doit être particulièrement attentif, dès à présent, pour rouvrir et pérenniser son entreprise :


Les Français vont-ils vouloir retourner manger en place assise au restaurant ?

• Quelle place pour le Click & Collect sur le long terme ?

• Quelles mesures sanitaires dans un restaurant sont jugées primordiales pour les clients ?

• A quelle date pensent-ils retourner au restaurant ?

• Sont-ils plus sensibles à une relation en direct avec le restaurateur ?

• Les conditions d’annulation sont-elles décisives ?


L’étude complète est téléchargeable ICI


Cette étude montre notamment que les gènes gastronomiques du consommateur français n’ont pas été modifiés par la pandémie. L’impatience est palpable (82% sont prêts à retourner au restaurant en place assise, plus de la moitié souhaite même y revenir dès la date de réouverture) et les ¾ des consommateurs interrogés indiquent vouloir garder les mêmes habitudes de consommation qu’avant la crise, avec un budget identique.


Cette envie réelle est toutefois encadrée par des exigences renforcées en matière d’hygiène et de nouvelles attentes avec, par exemple une présentation du menu et un règlement de l’addition plus moderne et plus électronique (via smartphone ou carte bancaire), une tendance pour le « click & collect » (la vente à emporter) qui pourrait venir compléter l’activité des restaurants et, satisfaction supplémentaire… une cuisine française plébiscitée !

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales