Le Club de la table française : Chacun chez soi, mais plus unis que jamais !



Le Club de la table française que j’ai contribué à fonder il y a un peu plus de dix ans, se réunissait ce matin en configuration dite virtuelle. Chacun chez soi, mais plus unis que jamais !


L’occasion d’entendre les différents représentants des secteurs qui contribuent à notre patrimoine gastronomique (boulangers, bouchers, chefs, restaurateurs, éleveurs, agriculteurs, grossistes,…) s’exprimer sur les difficultés qu’ils rencontrent, leurs attentes, leurs espoirs et les projets nombreux qu’ils fomentent déjà pour surmonter la crise sanitaire du Coronavirus et les difficultés économiques et sociales qu’elle engendre.



De la fourche à la fourchette et de la table aux arts de la table, tous les secteurs qui participent du rayonnement de notre gastronomie, de nos spécialités régionales et de nos savoir-faire ont pu s’exprimer au cours d’un échange fructueux.


Il en ressort notamment que le pacte social qui doit refonder notre démocratie au lendemain de la crise doit comprendre un volet lié à notre « art de vivre à la française » induit par notre modèle alimentaire et nos savoir-faire traditionnels.


Un constat partagé et des propositions communes qui pourront nourrir un manifeste pour «relancer la gastronomie française» !

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales