Journées européennes des Métiers d'art : des milliers d'expériences en France, en Europe et en ligne


Dématérialisée en raison de la crise sanitaire, la 15e édition des Journées européennes des Métiers d'art se tient du 6 au 11 avril 2021. Créées dans notre pays, les Journées européennes des Métiers d'art sont le premier événement international consacré aux métiers d'art.

Aujourd'hui Présidente du groupe d'études Métiers d'art du Sénat, je suis fière d'avoir été il y a une dizaine d'années la première à proposer la création de ces Journées européennes, lors de la remise d'un rapport sur les Métiers d'art à François Fillon, alors Premier ministre. Conformément aux préconisations de ce rapport, il avait été décidé de faire de ces Journées des rendez-vous annuels, une opportunité unique offerte à tous d’aller partout en France à la rencontre des artisans d’art dans leurs ateliers, et de découvrir leurs gestes, leurs savoir-faire, leurs créations. Plusieurs partenaires européens de l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) avaient manifesté un vif intérêt pour ces Journées. C’est ainsi qu'en 2012 sont nées les Journées Européennes des Métiers d’art.


Les métiers d’art sont l’héritage de savoir-faire précieusement élaborés au fil des siècles. Ils traduisent à la fois des savoir-faire immémoriaux, et des talents rares et précieux pour notre univers culturel. Mais ils sont également inscrits dans le présent, dans la création contemporaine, et ils représentent une richesse, participant au rayonnement de notre pays. Si notre pays peut, en effet, conserver, restaurer et mettre en valeur son patrimoine monumental et les trésors de ses collections muséales, il le doit aux artisans d’art.

Depuis 2002, les Journées des Métiers d’Art sont devenues le rendez-vous de l’artisanat et du patrimoine français. Les quelques 3 000 ateliers qui habituellement ouvrent leurs portes au public au mois d'avril pour permettre de découvrir leurs savoir-faire ne pourront malheureusement pas le faire cette année, en raison de l'épidémie de Covid-19.


281 métiers, 60.000 entreprises 120.000, personnes employées et 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019, les métiers d'art, parfois rares, ont souvent du mal à survivre en l'absence de salons, même si les grands chantiers comme celui de la cathédrale Notre-Dame de Paris se sont poursuivis. Il s'agit aussi d'un enjeu majeur pour l'emploi des jeunes.

Présentée cette année par l’Institut National des Métiers d’Art, en partenariat avec le Mobilier National et avec le soutien de la Fondation Bettencourt -Schueller, grand mécène national, « Matières à l’œuvre », exposition nationale des Journées Européennes des Métiers d’Art, s’inscrit dans une programmation majoritairement digitale d’événements et de rencontres partout en France, dans des ateliers d’art, des centres de formation, des sites culturels et patrimoniaux. "Transmission, recherche, créativité et éco-responsabilité sont les maîtres mots de ce parcours chargé d’émotions" pour le thème retenu cette année.


Je vous invite vivement à découvrir la programmation digitale, très riche, avec 267 événements répertoriés (car malheureusement les Rendez-vous d'exception ont pour la plupart d'entre eux été annulés en raison du contexte sanitaire) et de nombreux live et visites virtuelles. Notamment, samedi 10 avril de 11 heures à 12 heures, avec la programmation d'une visite virtuelle exclusive du chantier de Notre-Dame de Paris.

Allez à la rencontre de ce patrimoine vivant qui évolue sans cesse au gré des innovations et des collaborations.

Bonne visite (virtuelle) !



=> Découvrir la programmation digitale


=> Pour découvrir les Rendez-vous d'exception


=> Visionner la visite exceptionnelle du chantier de Notre-Dame de Paris


=> Découvrir les vidéos "A la rencontre des métiers d'art de Notre-Dame de Paris"


La restauration des peintures murales : ICI




=> Lien vers le site des JEMA pour découvrir tout le programme


=> Consulter le hors-série numérique de Connaissance des Arts consacré aux Journées européennes des Métiers d'art

22 vues