top of page

Intervention dans l’hémicycle sur la mission "Anciens Combattants, Mémoire et liens avec la Nation"



Vendredi 8 décembre, dans le cadre des discussions sur le projet de loi de finances pour l’année 2024, j’ai pris la parole dans l’hémicycle, au nom du groupe Les Républicains au Sénat, sur la mission « Anciens Combattants, Mémoire et liens avec la Nation ».


Depuis le 24 février 2022 et son agression par la Russie, le peuple ukrainien fait preuve d’un courage et d’une détermination qui forcent notre admiration.


Ce conflit amène naturellement notre pays à s’interroger sur sa propre résilience et sur ses forces morales, et les façons d’entrer dans cette réflexion sont évidemment nombreuses.


La mission « Anciens Combattants, Mémoire et liens avec la Nation » revêt à cet égard une importance particulière, car elle cultive le souvenir de nos combats passés, cimente le lien qui doit unir les mondes civil et militaire, et matérialise l’engagement de la France envers les hommes et les femmes qui se sont engagés pour elle.


Or, force est de constater que le nombre de ceux qui ont porté les armes de notre pays diminue inexorablement. Avec eux, c’est le témoignage vivant des conflits qui ont marqué l’Histoire de notre pays qui s’éteint peu à peu, rendant plus essentiel encore le devoir de mémoire de l’ensemble de la Nation.


C’est pourquoi il est essentiel de conserver un budget à la hauteur afin de faire perpétuer la mémoire des combats passés pour mieux comprendre le présent et mieux préparer l’avenir.


Pour la première fois depuis bien longtemps, les crédits afficheront une quasi-stabilité, à hauteur de 1,9 milliard d’euros. J’ai donc annoncé que le groupe Les Républicains votera en faveur de leur adoption.


Pour revoir mon intervention :



Le hasard du calendrier faisant bien les choses, j'accueillais ce même jour, une délégation parisienne de l'Union Nationale des Combattants, emmenée par son président Philippe BOULAND.



bottom of page