Inquiétude sur les capacités d'accueil de la petite enfance, à Paris, à la rentrée !


Le maire du 17ème, Geoffroy Boulard, m'a alertée sur une possible dégradation des conditions d'accueil de la petite enfance, dans le 17ème et plus généralement à Paris, pour la rentrée 2020.


J'ai donc immédiatement relayé cette inquiétude auprès du ministre de la santé par le biais des questions écrites parlementaires. Elle sera officiellement publiée au JO ce jeudi.


Les structures collectives de garde de la petite enfance à Paris, notamment les crèches associatives ou municipales, proposent une offre d'accueil indispensable pour la plupart des familles de la capitale.


Il est constaté, depuis plusieurs années, une pénurie de places disponibles dans ces établissements. Comme les écoles, ces structures sont restées fermées pendant la période de confinement et sont en réouverture très progressive depuis le 12 mai.


Dans certains arrondissements, la ville de Paris a indiqué que les commissions d'attribution des places en crèche pour la rentrée prochaine, ne pourront attribuer plus de 40 % des places initialement ouvertes, faute d'auxiliaires de puériculture récemment diplômés.


Cette situation risque de mettre en grandes difficultés un nombre très important de familles.


Il parait donc important que le Gouvernement étudie, en lien avec l'agence régionale de santé (ARS), un calendrier de validation des diplômes des professionnels de la petite enfance permettant à la ville de Paris de procéder à des recrutements pour envisager la rentrée prochaine dans des conditions normales.

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales