top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

Inauguration de l'Académie de santé des armées à l’École du Val-de-Grâce

Dernière mise à jour : 10 avr.


Mardi 9 avril, j'étais aux côtés de Sébastien Lecornu, Ministre des Armées, pour inaugurer l'Académie de santé des armées à l’École du Val-de-Grâce.


Après une prise d'armes présidée par le Ministre des Armées, en présence de la secrétaire d'État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, Patricia Miralles, et de la maire du 5e arrondissement de Paris, Florence Berthout, une table ronde a été organisée pour comprendre les missions de cette nouvelle structure.


Installée sur le site historique de l’École du Val-de-Grâce, dans le 5e arrondissement, l'Académie de santé des armées est une volonté du Gouvernement de fédérer toutes les synergies autour de la veille, de la formation, de la recherche et de l'innovation en santé, afin de préparer nos armées aux nouveaux défis et aux nouvelles menaces.


Commandée par le directeur de l’École du Val-de-Grâce, l'Académie de santé des armées sera un pôle d'excellence et levier d'influence pour les armées et la Nation, favorisant la transversalité entre les domaines suivants :


  • Formation et préparation opérationnelle des soignants et des personnels du Service de Santé des Armées

  • Recherche et innovation en santé, avec un intérêt porté à l'intelligence artificielle

  • Veille et expertise, avec l'intégration de l'Observatoire de la santé des militaires et des vétérans

  • Renforcement des liens scientifiques avec les universités et hôpitaux publics français comme étrangers


Elle rattachera l'ensemble des établissements français existants : l’École du Val-de-Grâce, les Écoles militaires de santé de Lyon-Bron (EMSLB), l'Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA), le Centre d'épidémiologie et de santé publique des armées (CESPA) et le Service de protection radiologique des armées (SPRA).


Vice-présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat, je me réjouis de la création de cette Académie.


Elle permettra, d'une part, de rassembler les praticiens militaires, enseignants et chercheurs afin d’œuvrer à la santé des soldats.


Elle fera, d'autre part, rayonner le Service de Santé des Armées (SSA) au niveau national, européen et international, en valorisant son excellence, ses savoir-faire et son expertise scientifique.



70 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page