Cyberdéfense : où en est le projet du Campus Cyber de la Défense ?


A l’occasion de l’examen des avis budgétaires par la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, j’ai tenu à intervenir au sujet du Campus Cyber de la Défense.


L’un des programmes passés en revue par notre commission, le programme 129 de la mission « Direction de l’action du Gouvernement », regroupe les fonctions d’état-major, de stratégie et de prospective, de coordination et de soutien exercées par les services du Premier ministre. Au sein de ce programme, des crédits sont destinés notamment au financement de la cyberdéfense, avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).


Cette année, l’ANSSI devait rejoindre le Campus Cyber, qui promettait d’ouvrir dans le quartier de la Défense. Initié par le président de la République en 2019, le Campus Cyber devait devenir en 2021 un lieu totem de la cybersécurité, rassemblant les principaux acteurs nationaux et internationaux dans le domaine.


L’ANSSI entend ainsi participer à la mise en commun de ressources et de connaissances avec divers acteurs du cyber, tels que des laboratoires, des grands groupes ou de jeunes pousses, et à la création de synergies pour permettre la structuration d’un « écosystème de la cybersécurité ».


Ce campus devrait aujourd’hui ouvrir en 2022, mais ce projet ayant été plusieurs fois retardé, j’ai interrogé mes collègues rapporteurs Olivier Cadic et Mickaël Vallet pour savoir s’ils disposaient d’informations sur le sujet.


Cela m’a permis d’avoir la conformation que l’ouverture du campus aurait lieu l’année prochaine.


Aux côtés de l’ANSSI, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Armées, et l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (INRIA) ont eux aussi le projet de s'y implanter.


=> Pour en savoir plus : https://www.ssi.gouv.fr/uploads/2019/10/campuscyber-rapport.pdf