Conseil de Paris : Les Républicains et Indépendants présenteront leur Plan de Soutien et de Relance



Lors du prochain Conseil de Paris, le 18 mai prochain, Les Républicains et Indépendants présenteront leur Plan de Soutien et de Relance pour les Parisiens et pour les entreprises à Paris. 


L'ordre du jour de ce Conseil a suscité d'intenses débats avec la Maire de Paris, qui aurait voulu en limiter l'ambition à l'adoption de quelques subventions ordinaires. 


Les élus du groupe LRI ont souhaité que ce Conseil de Paris soit l'occasion d'adopter un Plan de Soutien et de Relance exceptionnel et global, à la hauteur du traumatisme humain, économique et social que subissent les Parisiens et Paris.


NOTRE DIAGNOSTIC: 

Sans préjudice des responsabilités gouvernementales, la crise sanitaire a malheureusement mis à jour des vulnérabilités criantes de la Ville de Paris, auxquelles il n'avait pas été porté remède et que les Parisiens paient aujourd'hui au prix fort, qu'il s'agisse :

  • d'une gouvernance de la Ville de Paris excessivement centralisée, très peu réactive et insuffisamment à l'écoute des Mairies d'arrondissement ;

  • d'un hôpital sous tension bien avant la crise sanitaire, avec des conditions d'exercice si difficiles des personnels soignants;

  • du manque de professionnels de santé libéraux

  • d'une ville trop dense et que la municipalité actuelle voulait densifier plus encore;

  • des services publics parisiens trop peu accessibles via internet ;

Face à la pandémie, la Ville de Paris a pris du retard pour :

  • protéger les Parisiens pendant la période de confinement et depuis la levée de ce dernier, en leur fournissant suffisamment tôt des masques de protection ;

  • protéger et dépister les personnes âgées et handicapées accueillies en établissement spécialisé, ainsi que les personnes symptomatiques; 

  • répondre aux besoins des malades chroniques, particulièrement vulnérables en cette période;

  • soutenir les entreprises - TPE, PME, autoentrepreneurs, artisans et commerçants - dont l'activité déjà si durement éprouvée par les crises sociales à répétition, s'est subitement trouvée à l'arrêt;

  • assurer la propreté de l'espace public et la désinfection du mobilier urbain.

A l'approche du déconfinement, la Ville de Paris a, dans une très large mesure, laissé seuls les Parisiens et les entreprises parisiennes pour gérer le redémarrage de l'activité et éviter les risques associés, qu'il s'agisse :

  • de solutions inventives pour augmenter l'offre de vélos en location ou à l'achat, de trottinettes à tarif réduit et garantir ainsi un « service maximum » des mobilités en surface quelles qu'elles soient;

  • de la participation d'agents de la Ville de Paris aux côtés des effectifs des forces de sécurité, pourtant demandée par les entreprises de transport, pour faciliter et sécuriser le flux des usagers à l'entrée des stations de métro et de RER.

Le Plan de Soutien et de Relance du groupe Les Républicains et Indépendants : un Plan d'une ampleur exceptionnelle, qui couvre toutes les dimensions de la vie économique et sociale à Paris. Nous demandons à Anne Hidalgo de mettre en œuvre sans délai l'ensemble des mesures suivantes : 


SANTÉ:

  •  distribution immédiate de masques protecteurs à 100% des Parisiens et sécurisation de leur approvisionnement dans la durée;

  • soutien effectif et massif, en matériel et en personnel, au dispositif Covisan;

  • participation à l'acquisition d'une réserve stratégique de respirateurs et installation d'une réserve stratégique de lits d'urgence et de réanimation;

  • mise en place de possibilités d'isolement à grande échelle pour les personnes contaminées qui le souhaitent, dans des conditions sanitaires et matérielles satisfaisantes;

  •  prise de contact avec les personnes malades chroniques qui le souhaitent et aménagement d'un service de livraison de médicaments et de produits essentiels; 

  • renforcement des équipes du CASVP dans les EHPAD pour soulager les résidents, prendre soin des malades, permettre et sécuriser les visites des familles;

  • établir un projet de réforme des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de la Ville de Paris en vue tout à la fois de les faire évoluer vers un modèle domiciliaire et d'assurer leur meilleure médicalisation;

  • mise en place, pour les commerçants, artisans et acteurs associatifs qui le souhaitent, d'une centrale d'achat leur permettant d'acquérir des dispositifs de sécurité sanitaire adaptés pour leur personnel et pour leurs clients, dans des conditions financières favorables.



ECONOMIE et SOCIAL, EMPLOI, TOURISME, CULTURE:

  • Extension de l'allocation municipale de compensation de la fermeture des cantines scolaires versées par la CAF bénéficiaires des tranches tarifaires 4, 5 et 6 lorsque, pour les indépendants, ils ont perdu leurs ressources et, pour les salariés qui ont perdu leur emploi, afin de répondre à une baisse de pouvoir d'achat de ces familles à revenus moyens;

  • Établissement d'un plan de soutien aux jeunes – qu'il s'agisse de leurs ressources matérielles, de leur orientation, de leur formation ou de leur emploi;

  • Établissement d'un plan de formation et d'activité pour les demandeurs d'emploi de longue durée;

  • Exonérations de la taxe de séjour, des droits de voirie et de la redevance spéciale pour les déchets non ménagers, dès la reprise de l'activité de ces établissements, jusqu'à fin 2020;

  • Exonération des loyers des locaux commerciaux gérés par les bailleurs sociaux de la Ville pour les mois de reprise d'activité (de mai-juin jusqu'à septembre inclus) et ceux, qui ont subi une perte d'exploitation du fait du confinement (période du 17 mars-11 mai et jusqu'à fin septembre); 

  • Abondement par la Ville du Fonds Résilience mis en place par la Région d'Ile-de-France avec la Caisse des Dépôts, les collectivités locales d'Ile-de-France et la Métropole;

  • Création d'un fonds municipal pour pertes d'exploitation des établissements et commerces culturels (librairies, bouquinistes, galeries d'art, festivals et secteur de l'événementiel); 

  • Offrir un maximum de souplesse à tous les commerces, en particulier en les autorisant à ouvrir le dimanche;

  • Exonération de redevance de 6 mois pour les concessionnaires de la Ville de Paris et prolongation de la durée de concession d'une année; 

  • Mise en place pour les commerçants et artisans d'une garantie d'emprunt de la Ville pour des prêts de trésorerie en complément des dispositifs de l'État ou de la Région; 

  • Mise en place de labels pour les acteurs de l'hôtellerie restauration et les sites touristiques afin de renforcer encore leur attractivité, notamment auprès des touristes étrangers;

  • Mise en place d'une aide à la numérisation pour les commerces, les artisans et le secteur de la restauration;

  • Organisation d'un grand salon virtuel pour mettre en valeur le travail des artisans d'art à Paris.


DÉPLACEMENTS:

  • Augmentation de l'offre Vélib' pour passer rapidement à 30 000 vélos;

  • Finalisation de l'appel à projets pour les opérateurs de trottinettes pour la fin mai; 

  • Partenariat avec la RATP et les agents de la DPSP pour assurer les missions de régulation à l'entrée des stations de métro et de RER;

  • Exonération du stationnement payant en surface et souterrain, pour les personnels enseignants et de la petite enfance, les agents d'entretien de ces établissements et les personnels des caisses des écoles, à compter du 11 mai et jusqu'à la rentrée scolaire de septembre 2020.


BUDGET: 

  • L'équilibre du budget primitif 2020 voté en décembre 2019 n'étant plus valable, et conformément à l'engagement de la Maire de Paris, l'exécutif transmet aux conseillers de Paris, sous 8 jours, les prévisions d'équilibre budgétaire prenant en compte les conséquences de la crise du Covid-19.

  • Ces prévisions intègreront toutes mesures en faveur des personnels mobilisés dans la lutte contre le Covid-19. 


RÉEXAMEN DE PROJETS D'URBANISME :

La pandémie a cruellement mis à jour tous les dangers d'une ville toujours plus dense : c'est pourquoi nous demandons aussi à la Maire de Paris de réexaminer sans délai tous les projets d'aménagement urbains de sa mandature qui induisent une densification supplémentaire à Paris.


 Consultez l'intégralité du voeu déposé par les élus du Groupe LRI : ICI

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales