Chèque réparation vélo : simplifions le dispositif de remboursement !


Face à la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a souhaité que les Français utilisent leur bicyclette plutôt que d'emprunter leur voiture ou les transports en commun.


Ainsi il a été décidé de subventionner la réparation des vélos à hauteur de 50 € et ce jusqu'au 31 décembre 2020.

Si je salue cette initiative, il s'avère que dans la pratique le dispositif manque de simplicité et empêche beaucoup de nos concitoyens de bénéficier de cette mesure.

En effet pour profiter de ce "chèque réparation", il faut s'inscrire sur le site Internet www.coupdepoucevelo.fr. Une liste de réparateurs participant à ce programme apparaît en fonction de son code postal.  Face au succès qui a pris les magasins et ateliers indiqués de court, ces derniers, débordés, privilégient alors leurs clients aux dépens de ceux venus pour une simple remise en état de leur bicyclette.

Pourquoi ne pas s'être inspiré du modèle des aides financières à l'achat de vélos électriques mis en place par les municipalités ou les régions et qui a fait ces preuves depuis plusieurs années, en se basant sur un remboursement au particulier plutôt que de passer par le professionnel ? Par exemple à Paris ou en région Ile-de-France, sur présentation d'une facture, le remboursement repose sur le particulier propriétaire du vélo plutôt que sur le vendeur.

J'ai donc demandé à la ministre de la Transition écologique et solidaire, par le biais d'une question écrite, de simplifier ce dispositif en remboursant directement l'utilisateur de la bicyclette sur présentation d'une facture d'un professionnel de la réparation de cycles.


=> Voir la réponse du Ministre ici.

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales