Audition de Luc Lesénécal, Président de l'Institut national des Métiers d'art (INMA)



Le groupe d'études Métiers d'art, que je préside au sénat, a auditionné Luc Lesénécal, Président de l'Institut national des Métiers d'art (INMA).


Luc Lesénécal, également Président des Tricots Saint-James, a évoqué la transformation prochaine de l'INMA, association d'intérêt général fondée en 1889, en future Agence Française des Métiers d'Art et du Patrimoine Vivant.


Sous la tutelle de trois ministères (Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Ministère de la Culture, Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance), l'Agence Française des Métiers d'Art et du Patrimoine Vivant aura pour mission de valoriser les savoir-faire rares et les métiers d'art en France et à l'international, avec trois objectifs :

  • mettre en valeur les métiers d'art, le patrimoine vivant comme patrimoine culturel immatériel français, témoin de l'excellence à la française,

  • encourager les vocations,

  • valoriser les créations des artisans d'art et des EPV (Entreprises du patrimoine vivant) comme objet de qualité, durable et de proximité.

Les métiers d’art, à la fois acteurs de proximité, puisqu’ils participent au dynamisme économique et touristique de nos territoires, et vitrine du savoir-faire français à l’international, ont besoin de ce nouvel opérateur à leur service, pour les soutenir et les accompagner dans leur développement.


La vision de ce Président-entrepreneur a été appréciée par l'ensemble des membres du groupe d'études présents pour cet échange.