Au Joy Barrière, pour promouvoir l'importance des produits français dans notre gastronomie !


Pour son dernier déjeuner de travail de l’année 2021, le Club de la Table Française réunissait ses partenaires au restaurant Le Joy de l’hôtel Barrière-Le Fouquet’s, situé à deux pas des Champs-Elysées, sur le thème « Promouvoir les produits français dans la gastronomie française », avec toujours une approche positive et enthousiaste de notre alimentation.


Depuis 12 ans, le Club qui réunit parlementaires et acteurs de la table française, assoit, en effet, ses activités sur une double ambition :

  • Transmettre la richesse de notre patrimoine culinaire et de notre modèle alimentaire, fait de trois repas pris à table.

  • Révéler pleinement le potentiel de rayonnement et d’attractivité de notre gastronomie en France et à l’international.

Ainsi, toutes nos mobilisations s’appuient sur 3 piliers :

  1. L’économie : Valoriser l’atout économique que représente notre gastronomie

  2. La culture : S’approprier la dimension culturelle et patrimoniale de notre alimentation

  3. L’éducation : Transmettre ce patrimoine aux nouvelles générations


Comme a pu le souligner notre hôte, Alexandre Desseigne, et le chef 3 étoiles, Pierre Gagnaire, qui signe la carte du Fouquet’s Paris, toute l’équipe du groupe Barrière s’est donné pour ambition (réussie !) de renouveler la carte du restaurant Le Joy en relevant le défi du 100% Français.


Les chefs Bruno Guéret et Clément Le Norcy se sont alors mis en quête de produits d’exception aux quatre coins de l’Hexagone. Un pari inédit qui illumine le savoir-faire de nos producteurs et artisans français.


C’est ce que les intervenants successifs de notre déjeuner de travail ont ensuite pu souligner et promouvoir comme exemple à suivre pour toute la restauration française :

  • Guillaume Gomez, représentant personnel du Président de la République française pour la gastronomie

  • Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA

  • Didier Chenet, Président du GNI

  • Stéphane Layani, Président de Rungis

  • Pascal Peltier, Directeur général de METRO FRANCE