Accordons les aides applicables aux entreprises "fermées administrativement" au secteur tourisme !


Face au désarroi des acteurs du tourisme, dont beaucoup d'entre eux m'ont alertée des graves difficultés qu'ils rencontrent actuellement, j'ai demandé au secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, par le biais d'une question écrite, d'appliquer aux entreprises du secteur du tourisme des dispositifs d'aides accordées aux entreprises "fermées administrativement".


Rappelons que l'industrie du tourisme représente dans notre pays 7,2 % du PIB, et qu'elle génère environ 2 millions d'emplois directs et indirects. En 2020, le revenu moyen par chambre a chuté de 61,3 % sous l'effet combiné d'une baisse drastique des prix et du taux d'occupation des hôtels. Ce taux d'occupation n'ayant été que de 32,4 % entraînant un manque à gagner de 14 milliards d'euros.


Après une reprise encourageante de l'activité en fin d'année 2020 et au tout début de cette année, le secteur a connu un coup d'arrêt soudain le 14 janvier dernier, à la suite de nouvelles mesures gouvernementales limitant fortement les déplacements internationaux jusqu'à nouvel ordre.


Cette quasi-fermeture des frontières s'apparente à une fermeture administrative de l'activité touristique des voyages d'agrément.


Si les professionnels du secteur saluent les mesures déjà prises par le gouvernement (telles que le chômage partiel pris en charge à 100 % ou le fonds de solidarité), et celles envisagées (comme la prise en charge des coûts fixes pour certaines entreprises ou le non-paiement des charges patronales), ils demeurent légitimement très inquiets pour leur survie.


Parmi leurs demandes figurent la prise en charge des congés payés pour les mois à venir, sans restriction, ainsi qu'une réflexion à engager pour les personnels non-salariés, dans une situation extrêmement précaire.


C'est donc dans ce contexte exceptionnel, que j'ai demandé que le gouvernement envisage d'étendre à l'ensemble du secteur tourisme, les mêmes dispositifs d'aides que ceux applicables aux entreprises fermées administrativement, afin de sauvegarder ce secteur si lourdement touché par la crise sanitaire.

3 vues

Catherine DUMAS

Sénatrice de Paris

Conseillère de Paris - élue du 17e

Ma notice sur le site du Sénat

Contact Sénat :

c.dumas@senat.fr01 42 34 33 98

15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06

Mentions légales