top of page
  • Photo du rédacteurCatherine DUMAS

10% des ponts en France nécessitent « des mesures de sécurité immédiate »

Dernière mise à jour : 22 avr.

La fermeture brutale de l’autoroute A13 entre Paris et Vaucresson à hauteur de Saint-Cloud en raison d’un fissure importante détectée la veille du week-end de retour des vacances parisiennes de printemps m’a incitée à interroger le ministre des transports sur la vétusté en France de nombreux ponts.


La fermeture de cette voie principale d’accès à la capitale, dans les deux sens, est envisagée pour plusieurs jours par la DiRIF (Directions des Routes d’Ile-de-France) et provoque, chaque matin plusieurs centaines de kilomètres de bouchons sur les voies de délestage ainsi qu’une augmentation significative des temps de parcours.


Cinq ans après un rapport du Sénat sur la situation inquiétante des ponts en France, commandé suite à l’effondrement spectaculaire du pont Morandi à Gênes en Italie, l’état des ouvrages continue de se dégrader.


Sur 45000 ponts diagnostiqués, 10% nécessitent « des mesures de sécurité immédiate », dont 4% en raison d’un « désordre grave de structure ».


Sans un « Plan Marshall » de l’Etat, évalué par le Sénat à 130 millions d’euros par an, les collectivités n’auront jamais les moyens humains et financiers pour faire face à cette dégradation de ces infrastructures vieillissantes, aggravée par le dérèglement climatique et l’arrivée sur les routes de méga-camions.


J’ai donc alerté le gouvernement sur cette situation inquiétante et je souhaite connaitre les mesures qu’il entend mettre en place pour assurer durablement la sécurité des usagers.

27 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page